Le Pays de
Charleroi






Créer un PDF Recommander Imprimer

Le démantèlement des industries

viewer

 A partir de 1917, en Belgique, l'occupant allemand livre des usines entières à la démolition. Il ne s'agit plus seulement d'enlever des stocks de matières premières, une partie de l'outillage ou de la main-d'œuvre : les usines sont détruites de fond en comble, exception faite de quelques parties intéressant l'armée du Reich comme les ACEC à Marcinelle. C'est le triste sort des meilleurs outils de production de la sidérurgie belge et principalement de ses deux plus beaux fleurons : Cockerill à Seraing et les Forges de la Providence.

A Marchienne-au-Pont, la plus grande des installations est démontée ou transformée en mitrailles. Les cinq hauts fourneaux, l'aciérie, ainsi que tout le matériel de la fonderie sont détruits. Les laminoirs et toutes les parties mécaniques des fours à coke sont emportés. Seul le laminoir à petits trains et la tréfilerie, réquisitionnés par les Allemands, sont presque intacts.

Durant le congrès de Versailles, en juin 1919, le roi Albert 1er accompagne le président des États-Unis Woodrow Wilson ici même pour qu'il se rende compte de l'ampleur des destructions : « L'Allemagne paiera... » !

MAP

Se restaurer ?

Catégories

Se divertir ?

Catégories

Se loger ?

Quoi de neuf ?

Journées des églises ouvertes - Partout en Belgique, des dizaines de lieux cultes ouvrent ...

Du 03 juin 2017 au 04 juin 2017

Week-end des forgerons "Feu, fer et savoir-faire d'hier" - Durant deux jours, le château de Trazegnies vivra au ...

Du 03 juin 2017 au 04 juin 2017

Du :
au :

+ d'infos